L'autre, c'est nous.

Publié le par Matt

J'ai pas réussi à continuer mes écrits... Je n'ai pas repris ma nouvelle depuis que je l'ai commencée... j'ai vraiment honte de moi, j'étais surmotivé, mais je ne savais pas où ça menait.

Ces derniers temps, j'ai pas mal réfléchis sur la société, sur notre position, sur ce qu'on attend des autres individus. Le blocage de ma fac m'a fait réfléchir, m'a amener à penser à la place des gens.

L'autre, doit-on le considérer comme un être humain?

L'autre, est-il si différent de nous?

L'autre, prend-on suffisamment de temps pour se mettre à sa place?

L'autre, on a souvent peur de lui.

L'autre, c'est tout le monde.

L'autre, c'est toi.

L'autre, c'est moi.

Quelle place on lui donne à l'autre? Est-ce qu'on pense tout d'abord qu'il est dans la même merde que nous? Ou alors, est-ce qu'on se dit, je suis déjà suffisamment dans la merde comme ça, ça m'intéresse pas les problèmes des autres...?

Est-ce qu'on regarde l'autre de travers?

Nos idées divergent parfois, mais doit-on pour autant rejeter l'autre? Il pourrait sans doute nous apporter des nouvelles réponses à nos éternelles questions!

J'ai mal à l'université.
J'ai mal à la France.
J'ai mal à la planète.

Protégeons là.
Nous devons axer notre économie sur notre auto-protection, non pas pour faire perdurer l'histoire de l'Homme, mais plutot pour que notre planète puisse respirer comme elle l'entend. La Terre vit, ne la tuons pas!

Cet article n'a ni queue ni tête, l'état de mon cerveau est similaire à tout ça...

Publié dans Création

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article